Bas autofixant, avantages et inconvénients

bas autofixants
Partager :

Porter jupe et robe est bien agréable et donne un côté femme que nous adorons toutes (et nos hommes aussi !). Mais la porter avec un bas ou un collant permet en plus de sublimer nos jambes : entre l’effet galbant et le rajout de la teinte parfaite pour nos gambettes, dès que le temps s‘y prête, on n’hésite pas un instant. Dès que le temps s’y prête car concrètement porter des bas en plein moins d’août peu vite être franchement désagréable.

Mais au final,  avec quoi couvrir ses jambes ?

Parce que concrètement il existe des dizaines (voire bien plus) de modèles de bas. Sans parler de la couleur, vous avez le choix entre des matières et des designs et des fixations différentes. Nous allons nous penchez aujourd’hui sur les différents types de fixations. Globalement pour couvrir vos jambes vous avez le choix entre le collant, le bas pour porte jarretelles et le bas autofixant. Le collant peut sembler le plus pratique : il s’enfile un peu comme un pantalon (contrairement aux bas où il faut retrouver la sœur jumelle, comme pour les chaussettes), mais certaines vous dirons que la ceinture des collants forme parfois des petits bourrelets disgracieux au niveau des hanches, voire quand il comment à descendre, s’avère très inconfortable au niveau de l’entre-jambe. Seconde alternative, le bas.

Mais quel bas ?

Parce qu’il existe différents type de bas. Celui qui a besoin d’un système d’attache, qu’on appelle communément porte-jarretelles, est appelé bas (tout court). Ce système vous permet d’avoir un maintien irréprochable de vos bas tout au long de la journée. De plus le porte-jarretelles ajoute une touche sexy à votre tenue ce qui ne sera pas pour déplaire à votre partenaire.

Il existe également des bas qui se suffisent à eux-mêmes : ce sont les bas autofixants qui permettent un maintien sur la jambe sans autre accessoire. Cela peut être un excellent compromis pour toutes celles qui sont réticentes à porter des porte-jarretelles, pour quelles que raisons que ce soit. Par contre, il ne faut pas être amené à courir dans tous les sens si vous portez ce genre de bas car le bas autofixant peut en venir à glisser ou à bouger si vous remuez trop. Oubliez donc ce système si vous partez à une soirée dansante : préférez-lui les porte-jarretelles.

En résumé

Tout est une question d’habitude et de confort. En fonction de la situation, vous pouvez préférer un bas autofixant qui peut être plus pratique au moment de passer au petit coin par exemple, ou bien le bas fixé au porte-jarretelles lorsque vous êtes désirez avoir un confort et un maintien optimal tout au long de la journée. Quoi qu’il en soit, choisissez le bas qui vous donne le plus confiance en vous et dans lequel vous vous sentirez le plus à l’aise : vous n’en rayonnerez que plus !