La couleur au service de notre bien-être

femme marchant sur une route avec des ballons de baudruche accrochés au son bras
Partager :

En art comme en sciences, on associe les couleurs à des effets physiques, psychiques et émotionnels. Il convient de tenir compte de l’aspect sociologique car les couleurs nous évoquent des significations différentes suivant les cultures.
Depuis le début du XXe siècle, la science médicale moderne a développé des champs de recherche relatifs aux effets physiques et psychologiques ou encore aux réflexes conditionnés provoqués par la couleur. Les anthropologues et les historiens ont également étudié les effets de la couleur sur le comportement humain.

La couleur au service de la cosmétique

Elle peut intervenir à plusieurs niveaux :

  • Utilisation marketing

    Les marques étudient avec précision l’utilisation des couleurs qui vont orner les boites, mais également les produits. Soumis à l’appréciation des graphistes, mais en finalité à celles des utilisateurs et utilisatrices, les choix des couleurs et des contrastes colorés ont un impact essentiel. Attractif mais pas seulement, le packaging peut avoir des effets divers, la séduction, la curiosité, la confiance qui vont être déterminants pour inciter ou non le consommateur à acheter le produit, à le tester ou tout simplement à le reconnaître facilement si on a été convaincu par son efficacité.

  • Dans le cas de l’alimentaire, la couleur peut modifier la perception du goût d’un aliment. Le jaune et le jaune-vert ne suscitent que peu l’appétit, tandis que l’orange, le rouge, le blanc ainsi que le rose sont naturellement associés à des goûts sucrés. Il faut être prudent avec l’utilisation du bleu-vert qui est spontanément associée aux moisissures. On a tendance à rejeter les aliments qui ne se conforment pas à la représentation que l’on en a.
  • Utilisation médicale

    La chromothérapie ou chromathérapie est une médecine non conventionnelle (car jamais prouvée scientifiquement) et permet le traitement des maladies ou pathologies par les couleurs. Elle peut également être utilisée à des fins thérapeutiques en complément de traitements médicaux lourds, notamment lorsque le patient souffre d’un cancer ou autre. Utilisée dans l’Antiquité, cette technique est aujourd’hui très souvent associée à d’autres.

  • Utilisation médicale associée

    Des marques comme Altearah allie la chromathérapie à l’aromathérapie et l’olfactothérapie pour la conception de leurs produits cosmétiques bio.

Les valeurs des couleurs

Les couleurs peuvent procurer des valeurs positives ou négatives. Prenons l’exemple de la famille des rouges vifs.

Les valeurs positives qui en découlent sont nombreuses :

  • éclatant, intense, énergisant, stimulant, actif, dynamisme, excitabilité, excitation, irrésistible, extraverti, passionné, dignité, compassion, vigueur, sévère,
  • joie, amusement, comédie, bonheur
  • agressif, agression, provocateur, force, virilité, masculinité, pouvoir, puissant,
  • chaleur, chaud, feu, sec, sang,
  • amour, sexy, charme, Saint-Valentin, Fête des Mères, Noël

Les valeurs négatives qui en découlent :

  • brutal, guerre, tension, haine, colère, férocité, rage, agression, danger
  • révolte, communisme, anarchisme,
  • douleur, mélancolie
  • chaleur, feu, sec, sang,
  • Saint-Valentin, Fête des Mères, Noël

Niveau d’attrait en packaging :

  • excellent

Goût associé :

  • très sucré

Dans le cas de la cosmétique, le rouge est souvent associé à l’énergie, le dynamisme, la vitalité, la chaleur et l’action. Elle peut également avoir une utilité codée. Par exemple, l’Oréal professionnel a développé une gamme de shampoing ELSEVE dont le packaging est entièrement rouge, il s’agit d’une gamme spécifique aux cheveux colorés (color-vive).